L'IRM fonctionnelle - Imagerie par résonance magnétique fonctionnelle

Auteur: Michel Désert psychologue

Un IRML'IRM est une technologie d'imagerie qui fonctionne en magnétisant les tissus du corps humain. Ces tissus magnétisés par un très puissant aimant renvoient un écho qui est interprété par de puissants ordinateurs. Un peu comme un radar. L'IRM permet ainsi aux médecins d'identifier de manière très fine de très nombreuses pathologies du corps humain.

Il s'agit d'une évolution des scanners, mais comme l'IRM n'irradie pas et n'implique pas l'ingestion de produits de contraste (comme pour le TEP-Scan), l'IRM ne doit pas être considérée comme un scanner.

Les neuropsychologues et l'IRM fonctionnelle

L'IRM fonctionnelle est une variante de l'IRM utilisée par les neuroscientifiques (et parmi eux les neuropsychologues) et permet l'observation du cerveau en pleine action. Certaines molécules du sang, les globules rouges, sont constituées de fer, et c'est sur ce magnétisme sanguin qu'est basé le fonctionnement d'une IRM fonctionnelle.

Durant un exercice particulier, comme par exemple du calcul mental, le rappel en mémoire d'un visage, ou encore l'observation d'images projetées sur un écran, le flux sanguin lié à cet exercice est observé par l'IRM fonctionnelle, et permet ainsi d'identifier les zones du cerveau qui sont impliquées dans l'exercice.

Les neuropsychologues trouvent donc dans cette technologie un outil d'observation privilégié du cerveau au travail (cf article dédié aux neuropsychologues).

Une autre technique d'imagerie permet elle aussi l'observation du cerveau en activité: le TEP-scan.

Les 2 articles suivants pourraient également vous intéresser:

1. Le neuropsychologue

2. TEP-scan ou PET-scan