Comment définir une urgence psychologique?

Auteur: Michel Désert psychologue

Résumé: Il est parfois difficile de réagir en cas d'urgence psychologique. Qui appeler, quand...?

Une ambulance Il faut considérer en tant qu'urgence psychologique une situation où l'état mental, moral, psychologique d'une personne compromet gravement sa santé, son intégrité physique, voire sa vie. La personne peut également présenter un haut niveau de dangerosité pour autrui.

Quelques cas de figure

Nous pouvons imaginer la situation d'une personne très dépressive et menaçant de se suicider, et vous laissant supposer un passage à l'acte à court terme. Cette personne peut par exemple vous expliquer quand et comment elle va s'y prendre en vous donnant l'impression d'être décidée à en finir et peut avoir des antécédents.

Imaginons également un homme de votre entourage présentant un délire paranoïaque et vous expliquant qu'il a acheté une arme pour tuer son voisin qui essaie de lui prendre sa femme. Nous sommes très clairement dans une situation d'urgence psychologique.

Toute situation de délire est également à considérer comme une situation d'urgence psychologique potentielle.

Une responsabilité (difficile) à assumer

Vous n'êtes ni médecin, ni psychiatre, ni psychologue. Il est difficile d'établir parfois la dangerosité d'une situation. L'hésitation peut prendre le dessus. Si vous avez peur d'appeler pour rien, n'hésitez pas à le signaler ("Voilà... j'ai peur de vous appeler pour rien, mais je suis en même temps vraiment très, très inquiet pour..."). Personne ne pourra vous en vouloir d'être très inquiet.

Par ailleurs, n'oubliez pas que vous pourriez, le cas échéant, être poursuivi pour non assistance à personne en danger. Mieux vaut donc appeler pour rien que de ne pas appeler alors qu'il aurait fallu le faire.

Qui appeler?

En cas d'urgence, il s'agit d'appeler les secours. Soit le SAMU au no 15, soit les pompiers au no 18, ces derniers présentant l'avantage d'être particulièrement prompts à intervenir, et relayant ensuite vers le SAMU si nécessaire.

Pour les habitants de Paris et sa banlieue, il existe également deux services privés: SOS Psychiatrie et Urgences Psychiatrie.