Est-ce que les études de psychologie sont faciles ou difficiles?

Auteur:

Résumé: Les études de psychologie sont-elles faciles ou difficiles? Elles demandent surtout du sérieux et de la préparation.

On pourrait penser que la perception de difficulté ou de facilité des études de psychologie sera très variable d'une personne à l'autre. Pourtant, deux facteurs au moins peuvent être déterminants pour la réussite dans cette filière.

Des études universitaires...

Tout d’abord, il s’agit d’études universitaires. De ce fait, l’organisation à l’Université est très différente de celle d’un lycée, par exemple. Les effectifs dans les groupes sont très élevés. S’il s’agit d’un cours magistral, par exemple, c’est plusieurs centaines d’étudiants qui vont se retrouver dans un amphi à suivre le même cours ensemble. Dans la plupart des cas, la présence ne sera pas vérifiée par l’enseignant. Un travail important est demandé à la maison (lectures, exercices, etc.). Mais là-encore, les enseignants ne vérifient que ponctuellement si le travail individuel demandé a bien été réalisé. D’ailleurs, ils ne connaissent en général pas chaque étudiant individuellement et ont peu de contacts personnalisés avec eux. Conséquences ? Un étudiant peut avoir le sentiment d’être perdu dans la masse, d’être anonyme, de ne pas être soutenu, ce qui peut nuire à sa motivation à étudier. Il peut également céder à la tentation de ne pas venir en cours, ou de ne pas effectuer le travail demandé, étant donné qu’il n’y est plus « forcé » par des pressions extérieures. Et lorsque l’heure des évaluations a sonné, il est alors trop tard pour rattraper le travail qui n’a pas été effectué en cours d’année.

... qui demandent de la préparation...

Heureusement, il existe des solutions pour éviter de telles situations.

Tout d’abord, l’étudiant qui s’inscrit à la fac doit vraiment se poser la question de sa capacité à travailler en autonomie, sans se voiler la face. S’il sent qu’il ne pourra pas travailler seul, il vaut mieux alors s’orienter vers des filières avec un encadrement plus serré (ex. BTS, IUT, etc.).

Par ailleurs, des cours sont dispensés en première année de psychologie pour apprendre aux étudiants de bonnes méthodes de travail (cf. les cours de MTU « méthodologie du Travail Universitaire »).

Enfin, un étudiant demandeur peut bénéficier d’un « tutorat ». Dans ce cadre, des étudiants plus avancés sont rémunérés pour l’aider dans son travail. Sur demande, les enseignants eux-mêmes peuvent recevoir l’étudiant. De façon étonnante, ces aides ne sont que très rarement sollicitées par les étudiants.

... et une connaissance du contenu de la formation

Les étudiants peuvent être déçus par le contenu de la formation. En effet, il peut arriver que des représentations erronées de la psychologie (véhiculées par la société, par certaines séries télévisées...) aient créé de fausses attentes et contribuent à ce malentendu. La psychologie est une discipline scientifique. Elle utilise une démarche et des outils scientifiques que les étudiants doivent connaître. Les étudiants devront ainsi suivre des cours de statistiques et de méthodologie scientifiques. Ces cours ne présentent pas de difficultés majeures dans leur contenu. Mais si l’étudiant n’est pas préparé mentalement à aborder ce type de contenu, il peut adopter des attitudes négatives qui peuvent entraver l’apprentissage de ces matières indispensables.

Pour conclure, les études de psychologie ne sont sans doute ni plus faciles ni plus difficiles que d'autres cursus universitaires, mais elles nécessitent une bonne préparation mentale avant même de débuter le cursus !


Texte mis en ligne le 29-03-2016