COVID-19 - Les psychologues du site s'organisent pour maintenir de la téléconsultation psychologique.
Plus d'infos | Vers l'annuaire téléconsultations

Le nouveau décret (7 mai 2012) relatif au port du titre de psychothérapeute

Auteur:

Résumé: Les psychologues étaient très mécontents du traitement qui leur avait été réservé dans le décret du 20 mai 2010 qui définissait les conditions d'accès au titre de psychothérapeute. Le nouveau décret, du 7 mai 2012, rectifie certains déséquilibres...

Un nouveau décret

Du nouveau pour les psychologues!

Par le passé, nous avons eu l'occasion de soulever les aberrations du décret du 20 mai 2010 relatif au port du titre de psychothérapeute pour les diplômés de psychologie. Bonne nouvelle, un nouveau décret est paru le 7 mai 2012, qui prend mieux en compte la spécificité de la formation des psychologues. Ce décret modifie les règles d'accès au titre de psychothérapeute comme suit:

  • tous les porteurs du titre de psychologue sont dispensés des heures de formation théorique complémentaire auxquelles le précédent décret les astreignait;
  • les psychologues qui, durant leur formation (DESS/Master Pro de psychologie ou diplôme assimilé), ont effectué un stage de deux mois minimum dans le domaine clinique/santé/action sociale sont dispensés de tout stage complémentaire. Les psychologues qui ne sont pas dans ce cas de figure (par exemple, les psychologues qui ont réalisé tous leurs stages en entreprise), doivent effectuer un stage complémentaire d'une durée de deux mois;
  • l'inscription au registre national des psychothérapeutes se fera, comme pour le titre de psychologue, auprès de l'Agence Régionale de Santé (ARS), et pas auprès du préfet du département comme prévu dans l'ancien décret.

Concrètement, cela signifie que la majorité des psychologues peuvent dès à présent prétendre au titre de psychothérapeute sans exigence de formation complémentaire (à condition de remettre la main sur son diplôme et son attestation de lieu de stage…). Et, pour les autres, les exigences de formation complémentaire sont significativement réduites. De plus, même si, en tant que psychologue, vous avez débuté une procédure de reconnaissance de titre de psychothérapeute auprès d'une ARS avant le 7 mai 2012, c'est le nouveau décret qui s'applique (par exemple, s'il vous a été demandé d'effectuer une formation théorique complémentaire, vous en êtes aujourd'hui dispensé!).

Un mot sur le fond de ce décret tout de même: nous ne nous réjouissons pas particulièrement que le titre de psychothérapeute soit délivré sans formation complémentaire et nous ne pouvons que conseiller fortement aux psychologues qui désirent exercer en tant que psychothérapeute d'effectuer une ou des formations spécifiques (la grande majorité des psychologues n'ont d'ailleurs pas attendu la parution d'un décret pour en être conscients!). Par contre, nous nous réjouissons que le déséquilibre incroyable en termes de formation complémentaire exigée pour les professionnels du psychisme que sont les psychologues, d'une part, et les intervenants issus d'autres secteurs moins spécialisés, d'autre part, soit rectifié!

En complément: le nouveau décret dans son intégralité (fichier pdf)