Demande d'astuce

Une discussion initiée par Gabi75, membre actif, le 08/12/2022 à 14:31.
Salle de discussion: Vie professionnelle, chômage, études | Accueil forum


Bonjour à tous,

j’ai tendance à ruminer des choses.

Il y a deux ans ma hiérarchie de l’époque (je ne travaille plus au même endroit aujourd’hui) m’a demandé si je voulais reprendre une partie du travail d’un collègue non remplacé. J’ai répondu que non. A partir de là mon n+2 puis mon n+1 m’ont redemandé la même chose et j’ai fini par dire oui à mon n+1 (car il était sympathique). Après coup, même si je m’en sortais professionnellement, j’ai ruminé le fait qu’on m’avait « harcelé » pour que je dise oui. Je me dis que c’est de l’histoire ancienne, que je m’en suis sorti et que les chefs cherchent toujours en général à donner plus de travail aux gens, mais cette histoire revient dans mon esprit et j’en veux à cette hiérarchie. Auriez-vous une astuce pour que cette histoire me sorte de la tête ?

Merci.

Gabriel

Gabi75 a reçu 1 réponse

>   Re: Demande d'astuce par Jérôme Vermeulen, membre actif, le 08/12/2022 à 15:32 pour Gabi75
Bonjour Gabriel,
Ceci doit être compris comme un avis très généraliste et pas comme un diagnostic ou une analyse précise de votre situation.
La première chose que j'ai envie de vous dire c'est que vos ruminations par rapport à ce que vous nous décrivez ici ne sont pas totalement anormales ! Vous vous être retrouvé manipulé et mis sous pression pour accepter, à l'usure, quelque chose que vous ne souhaitiez pas. Avec peut-être aussi, après coup, ce sentiment de ne plus pouvoir revenir en arrière (une norme sociale puissante, souvent utilisée dans les techniques de manipulation, voulant que "quand on s'engage, on ne change pas d'avis après").
Notre cerveau déteste subir des situations stressantes ou violentes sans être capable de s'en extraire ou d'y réagir correctement (fuite ou contre-attaque). Il les mémorise aussi. Et les entretient en tant que "situation à laquelle je n'ai pas pu faire face". Et la mémoire va avoir tendance à les réactiver régulièrement de manière intrusive. D'où les ruminations.
D'autant que ce que vous nous décrivez dans votre message n'était peut-être qu'un aspect du problème parmi d'autres.
Pour répondre à votre question, il existe des techniques comme l'hypnose ou l'EMDR (une forme d'hypnose) qui permettent de traiter les situations mal vécues ou traumatiques. Je vous inviterais à y réfléchir.
Quant à votre tendance à ruminer facilement, elle peut être abordée en apprenant à pratiquer la méditation, pratique qui vous aidera à mettre un peu les choses à distance (pour faire simple).
Quant à vous donner "le truc facile" sur ce forum... si je l'avais, je vous le donnerais Smiley.
Bonne après-midi !
Jérôme VERMEULEN
Psychologue et webmaster.