Psychanalyse

Une discussion initiée par Cerizaa, membre actif, le 08/01/2023 à 17:18.
Salle de discussion: Psychologie, professionnels, thérapies | Accueil forum


Bonjour à tous,
J'ai publié un post il y a quelques jours concernant mon psychanalyste qui a eu des propos inacceptables ( egocentrique et narcissique) parce que je lui ai fait remarquer qu'il ne me disait pas bonjour et ne me regardais !!!! Depuis l'arrêt de cette thérapie je ne pense plus à lui comme avant.... Je suis infirmière en psychiatrie et je fais beaucoup d'entretien avec les patients et à chaque entretien je ne pensait qu'à lui sans compter il occupait une grande partie de mon esprit le reste du temps dans ma vie quotidienne. À l'arrêt de votre cure étiez vous dans ma situation ? Merci

Cerizaa a reçu 2 réponses

>   Re: Psychanalyse par Anna, membre actif, le 09/01/2023 à 14:01 pour Cerizaa
Bonjour Cerizaa,

Une fin d'analyse se passe d'un commun accord on parle d'un arrêt qui vient à la fin d'un travail. Vous je dirai que c'est une rupture pas un arrêt et encore moins une fin. Et une rupture violente qui amène de l'incompréhension, de la colère, donc de la culpabilité, c'est cela qu'il faut évacuer. C'est pour cela que vous ne pouviez pas ne pas penser à ce qui c'était passé, que vous étiez comme envahie par lui. Je donne personnellement en plus de ma pratique libérale, des cours dans les écoles d'infirmières, ou des éducateurs, ou même des futurs psychologues, les entretiens sont vraiment importants et c'est bon dans votre pratique. Notre travail personnel doit nous apporter le respect de la relation, de toujours voir l'autre, non à travers le prisme de nos préjugés, ce qu'on pourrait appeler une vision ethnocentrique de notre réalité, mais de sentir ce qu'il nous renvoie dans nos émotions. C'est avec nos émotions qu'il faut travailler mais seul le travail sur soi nous l'apprend. Bonne fin de journée Anna M

>  >   Re: Re: Psychanalyse par Cerizaa, membre actif, le 09/01/2023 à 15:19 pour Anna
Bonjour Anna, j'étais mal car je me demandais pourquoi il m'a fait ça, aujourd'hui je ne souffre plus mais toujours se questionnement. Par contre je ne ressens pas de colère ni même de culpabilité je dirais je me sens plutôt bien. Oui c'est vrai qu'il faut travailler sur ses émotions en allant voir la nouvelle thérapeute . Je vous en dirai plus demain. Merci