L'analyse transactionnelle

Auteur: Michel Désert psychologue

Résumé: Présentation résumée de l'analyse transactionnelle (AT) fondée par Eric Berne

C'est à Eric Berne (photo ci-contre) que l'on doit la théorie de l'analyse transactionnelle. On retrouve dans l'analyse transactionnelle différentes influences, parmi lesquelles l'influence de la psychanalyse et de l'approche humaniste de Rogers.

Trois états du moi

Une inspiration psychanalytique (le ça, le moi, le surmoi) se retrouve dans les trois états du moi de l'analyse transactionnelle: l'enfant, le parent, l'adulte. L'enfant est l'état du moi liés à nos apprentissages, nos émotions, nos pensées, disons de manière générale nos ancrages et réactions infantiles. Le parent renvoie aux modèles parentaux et éducatifs que nous avons assimilés. L'adulte est celui qui est en quelque sorte le plus adapté à l'ici et maintenant.

Il n'y a pas un état du moi qui est bon, et les autres mauvais. Disons plutôt qu'ils existent en nous. Par contre, ces trois états du moi peuvent se manifester tantôt de manière tout à fait normale, tantôt de manière pathologique.

Aspects relationnels: les transactions

L'analyse transactionnelle est très ancrée dans une application relationnelle (transactionnelle) des trois états du moi. Ce côté appliqué permet de décortiquer les manifestations de ces trois états du moi dans nos échanges normaux et pathologiques. Il existe ainsi des combinaisons de transactions de type adulte-adulte, parent-enfant. Les décoder permet de modifier nos modes de relations de manière très concrète.