L'approche centrée sur la personne

Auteur: Michel Désert psychologue

Résumé: L'approche centrée sur la personne met l'accent sur certains aspects importants de la rencontre humaine

Le psychologue Carl Ransom RogersLe concept de thérapies centrées sur la personne nous vient à l'origine du psychologue Carl Rogers (1902-1987). Ces thérapies mettent essentiellement l'accent sur l'aspect relationnel de la rencontre thérapeutique et sur l'attitude du thérapeute lors de cette rencontre.

La théorie de Carl Rogers est étayée par un présupposé de base très positif concernant les gens: leur tendance actualisante positive. Toute personne est en effet mue par une volonté de s'actualiser positivement.

Carl Rogers prône trois attitudes fondamentales du thérapeute qui toutes mettent l'accent sur le climat affectif de la rencontre.

La congruence - Il s'agit pour le psychothérapeute d'être à la fois à l'écoute et en accord avec ce qu'il ressent durant la rencontre. Il se doit d'être attentif à son ressenti. Il doit néanmoins faire attention à communiquer correctement et au bon moment ce qu'il ressent.

L'acceptation positive inconditionnelle - Il s'agit en effet de se dégager de tout type de jugement moral ou éthique ou intellectuel du client pour arriver à l'accepter tel qu'il est au moment de la rencontre.

L'empathie - Le thérapeute tente d'entrer dans l'univers affectif, émotionnel, psychologique du patient. Il est néanmoins attentif à ne pas se laisser déborder par celui-ci et garde un contrôle sur le processus.

On ressent la vision très positive de l'être humain de Carl Rogers. De nombreux psychologues connaissent cette théorie et si tous n'y adhèrent pas forcément à 100%, nombreux sont ceux qui gardent à l'esprit ces trois axes de la théorie de Rogers.