L'autisme

Auteur: Michel Désert psychologue

Résumé: L'autisme est un trouble de la relation à l'autre qui rend les relations sociales extrêmement compliquées et anxiogènes pour la personne autiste

Un enfant fermé au monde extérieur L'autisme peut être essentiellement décrit comme un trouble grave de la relation à l'autre. Etymologiquement, le mot autisme renvoie d'ailleurs au "repli sur soi". Il se situe dans ce que les psychologues et psychiatres appellent les troubles envahissants du développement et a de nombreux impacts sur la vie quotidienne de l'enfant et de sa famille.

Une des grandes erreurs des psychologues!

Les psychologues se sont beaucoup employés dans les années 60 ou 70 à considérer que l'autisme était imputable à de mauvais parents, et principalement à la mère. De nombreux psychologues estimaient à l'époque que c'était le comportement froid et distant de la maman qui induisait chez les enfants un système de défense autistique. Les psychologues de l'époque, sans mauvaises intentions, ont beaucoup culpabilisé les mamans d'enfant autiste.

Aujourd'hui, fort heureusement, les connaissances ont bien évolué, et l'importance des facteurs biologiques et génétiques à l'origine de ce trouble sont particulièrement examinés par les psychologues et les autres scientifiques.

Des autismes

Les psychologues travaillant avec des enfants autistes rectifieraient rapidement en vous disant qu'il faut plutôt parler des autismes plutôt que de l'autisme. Plusieurs types différents d'autisme ont effectivement été décrits (Kanner, Asperger). La majorité des enfants autistes souffrent également de retard mental ou de langage; certains possèdent cependant une intelligence extraordinaire.

Il existe cependant plusieurs points communs aux autismes, le premier étant lié à la difficulté à mettre en place du lien. La personne autiste rencontre d'énormes difficultés dès qu'elle entre dans le registre des interactions avec les autres, dans le décodage et l'expression des émotions, dans les situations de jeu symbolique ou l'empathie également. Le travail de suivi par le psychologue consistera notamment à tenter de développer les capacités de la personne autiste dans ces domaines.