La psychologie sociale

Auteur: Michel Désert psychologue

Résumé: La psychologie sociale met en évidence l'effet du contexte social, et en particulier de nos appartenances de groupe, sur nos comportements

Le groupeLe psychologue social s'intéresse aux effets du contexte social sur le comportement de l'individu. En effet, nombre de nos comportements sont influencés directement par la présence "des autres". Parmi les exemples les plus connus, citons la comparaison sociale -"ma voiture est-elle plus grosse que celle de mon voisin?"- ou la soumission à l'autorité (la célèbre expérience de Stanley Milgram). L'apport de la psychologie sociale est en particulier de montrer l'importance du groupe social sur les attitudes et comportements de l'individu.

L'effet du groupe...

Tout d'abord, lorsque nous sommes en groupe, nous sommes plus susceptibles d'adopter des comportements extrêmes. Vous savez peut-être que par l'effet de la déindividuation, nous avons tendance à être plus agressifs lorsque nous sommes en groupe. Mais saviez-vous qu'en cas d'urgence, un malaise subit par exemple, vous avez moins de chance d'être secouru s'il y a plusieurs témoins de vos difficultés qu'un seul? C'est ce que l'on appelle l'effet du passant.

...même en son absence!

Mais nos appartenances de groupe peuvent nous influencer même lorsque les autres membres du groupe ne sont pas physiquement présent! C'est par exemple, ce qu'ont montré Tajfel et Turner avec le paradigme des groupes minimaux! Ces travaux ont eu d'importantes implications sur la compréhension des stéréotypes et des discriminations (racisme, sexisme...)

Un rappel au psychologue

Les psychologues sociaux ont appelé "erreur fondamentale d'attribution" ou "norme d'internalité", cette tendance exagérée que nous avons, dans nos cultures occidentales, à expliquer les comportements des autres par leur personnalité. Autrement dit, nous avons tendance, y compris les psychologues, à sous-estimer les effets du contexte ou de la situation sur les comportements.