COVID-19 - Les psychologues du site s'organisent pour maintenir de la téléconsultation psychologique.
Plus d'infos | Vers l'annuaire téléconsultations

Psychologue en ligne et thérapie online

Auteur:

Résumé: La téléconsultation psychologique (ou thérapie en ligne) présente une efficacité démontrée, mais relative. Si la thérapie en ligne présente certains avantages dans certaines circonstances, elle présente également des limites. Faisons le point sur la téléconsultation psychologique, ses avantages et ses limites.

Il ne faut plus rejeter aujourd'hui, par dogmatisme, la possibilité d'effectuer de la téléconsultation ou consultation en ligne. De nombreux psychologues la pratiquent d'ailleurs régulièrement. Mais celle-ci, si elle présente de nombreux avantages, n'est pas sans poser quelques questions, celles, sans doute, de ses limites.

Téléconsultation: à quoi faut-il faire attention?

Le premier élément auquel il faut indubitablement prêter attention, c'est celui de l'identification de la personne qui propose la téléconsultation. Qui est-il ou qui est-elle? Quel est son profil professionnel? Quelle formation a-t-elle? Certaines personnes, parfois animées de bonnes intentions, parfois animées d'intentions moins nobles, peuvent proposer des conseils psychologiques ou de thérapie en ligne sans formation adéquate. Comme en toutes autres circonstances, il faut donc s'assurer que la personne qui propose ses services de téléconsultations psychologiques dispose des compétences et des autorisations nécessaires (y compris déontologiques!), soit formée et reconnue pour pratiquer.

La question du cadre des téléconsultations psychologiques est évidemment très importante. Lorsque vous rencontrez un psychologue dans un contexte classique, vous vous retrouvez dans son bureau pour une durée de 30, 45 ou 60 minutes par exemple, pour un moment qui vous appartient et sur lequel vous êtes tous les deux concentrés. Dans le cadre d'une consultation en ligne, il convient d'être concentré également, d'avoir défini une durée claire, de ne pas être dérangé par les enfants qui font irruption dans la pièce, un conjoint un peu curieux, ou de discuter sur les réseaux sociaux ou lire ses emails dans le même temps!

Les modalités de paiement doivent être transparentes et les honoraires raisonnables. A ce propos, si dans le contexte d'une consultation classique, on paie en fin de séance, il n'est pas du tout anormal, voire compréhensible, que le psychologue qui vous proposera un rendez-vous de téléconsultation vous demande de régler le montant de la consultation avant la consultation. A minima pour les premiers rendez-vous.

Les limites de la téléconsultation psychologique

C'est, d'abord, l'absence de présence physique réelle. On pourrait ainsi souligner que le soutien qu'on peut apporter dans les moments plus compliqués d'une consultation, en cas de grande détresse (c'est rare, mais ça arrive) est beaucoup plus difficile à mettre en oeuvre quand la personne se trouve de l'autre côté d'un écran d'ordinateur que lorsqu'elle est juste en face de nous, à deux mètres. C'est humain, c'est tout.

Parallèlement, en tant que psychologue, il est très important, dans bien des moments des consultations, d'être attentif à ce que nous appelons le non-verbal de la personne en face de nous. Le non-verbal, ce sont toutes ces communications qui ne passent pas par la parole. Une posture, une expression émotionnelle, la respiration, un mouvement du corps. Cette communication non-verbale permet au psychologue d'être attentif au bien-être de son patient, d'être au plus proche de lui, de repérer rapidement un moment de détresse ou d'anxiété par exemple. Les psychologues qui, comme moi, pratiquent l'hypnose savent à quel point ce non-verbal est important. A ce sujet, l'hypnose, en téléconsultation, si elle n'est pas impossible, est rendue bien compliquée...

Vers l'annuaire des psychologues proposant de la téléconsultation


Texte mis en ligne le 12-09-2015 - Mise à jour le 14-04-2020