Sommes-nous tous des psychologues?

Auteur: Michel Désert psychologue

Résumé: Le titre de cet article, emprunté à un livre de psychologie sociale du Pr Jacques-Philippe Leyens, pose la question de la différence entre la psychologie intuitive de tous les jours et la psychologie scientifique

Couverture du Livre de Jacques-Philippe Leyens Tel est le titre d'un excellent et fondamental livre de psychologie sociale, Sommes-nous tous des psychologues ?, écrit par le Professeur Jacques-Philippe Leyens (pour ceux qui le souhaitent, ce livre est disponible à la Fnac ou sur Amazon.fr).

Psychologie de tous les jours

La psychologie est bien évidemment au coeur de nos relations sociales quotidiennes : comment arriver à motiver mon enfant ? Comment expliquer le comportement bizarre à mon égard de ma collègue ? Pourquoi je ne me sens pas bien dans ma peau aujourd'hui ? etc. Sont autant de questions renvoyant au domaine d'application de la psychologie.

Par ailleurs, il est évident que certaines personnes possèdent de meilleures compétences sociales que d'autres. Plus adroites, plus motivées aussi à rencontrer les autres, à faire passer des messages, obtenir ce qu'elles souhaitent, communiquer.

Toutefois, tout cela n'est pas de la psychologie. Par contre, il s'agit (parmi bien d'autres) des objets d'étude de la psychologie.

Psychologie scientifique

Etre psychologue, c'est en effet avant tout autre chose être formé de manière systématique, structurée et scientifique au fonctionnement psychologique et aux comportements humains.

A propos de formation d'ailleurs, notons que parmi les cours fondamentaux que reçoit le futur psychologue, se trouve justement celui de psychologie sociale, qui nous instruit sur les très nombreuses erreurs de jugement social et autres approximations psychologiques de tous les jours.

Si l'on en revient à la psychologie quotidienne, la psychologie scientifique la considère comme une psychologie empirique, naïve, permettant essentiellement de gérer des interactions sociales; son objectif n'est donc pas de dégager des connaissances structurées et systématiques comme le font les psychologues.

En conclusion, si l'on dit de vous que vous êtes un fin psychologue, cela renvoie concrètement à vos compétences et habiletés sociales, qui sont indéniables. Mais être psychologue universitaire renvoie à tout autre chose.

Un exemple

Vous trouverez un exemple de la différence entre psychologie naïve et psychologie scientifique dans cette expérience avec une poudre à lessiver bien connue des années soixante-dix.